Accueil du site

 

La médecine chinoise

Historique

Les disciplines

Les 5 éléments

Sa philosophie

Revues de presse


Massages Tui Na

Les bienfaits

Horaires et tarifs

Me contacter


Divers

Les huiles essentielles

Les fleurs du Dr Bach

Bio-Magnétisme

Les minéraux


Multimédia

Photo

Vidéo


Liens Internet

 

 


LA MEDECINE CHINOISE

 

 
 
SA PHILOSOPHIE


Il serait assez long voir même prétentieux d'expliquer la philosophie de cette médecine taoïste, dans notre concept matérialiste occidental. Je vais essayer d'en détaillé un bref aperçu tout en restant relativement simple dans son apporche.

La médecine chinoise se base sur l'observation de la nature, des saisons, du climat et divers autres facteurs... de la place de l'être humain dans son milieu naturel et de sa place dans l'univers. La médecine traditionnelle chinoise considère l'individu dans sa globalité. Celui-ci est un ensemble complet et uni, en rapport avec l'univers. On dit que l'être humain est à l'image de l'univers.

Dans la médecine chinoise, on soigne également ce que l'on ne voit pas dans une radio, scanner, IRM, etc... Les déséquilibre énergétique ne peuvent pas se voir avec ce type de machine. Combien d'entre nous on souffert de différents maux sans qu'aucun appareil ne puisse le déceler ? C'est là qu'intervient la notion de médecine énergétique.


Dans le relationnel avec son praticien de médecine chinoise, le patient prend toute la mesure de sa santé, il en est le dépositaire principal. Le praticien fait une partie du travail, mais le patient doit lui aussi faire sa part ! Il doit y avoir une symbiose entre les deux...

Exemple : dans le macrocosme : la terre tourne autour du soleil et tout est rond ou circulaire. Dans le microcosme un atome contient un noyau situé en son centre et des électrons qui "tournent" autour du noyau... Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ! Ce qui est incroyable, c'est qu'il y a plus de 5000 ans les chinois le savaient déjà et ce, sans téléscope ou microscope... Fascinante cette médecine !

Pour le côté plus pratique, voici un joli fichier (à ouvrir avec power point) représentant bien tout ceci à visionner ICI de quoi faire réfléchir !!!

La médecine chinoise base également ses diagnostique sur la théorie des cinq éléments (voir la rubrique du même nom).

LE YIN ET LE YANG

La médecine chinoise base en grande partie son diagnostique sur le Yin et le Yang. Le Yin et le Yang est le symbole du Tai Chi Chuan.

Ci dessous le Yin / Yang. A savoir que ce symbole n'est pas statique, il est toujours en mouvement selon un cycle qui lui est propre (comme la nature et l'univers). L'un engendre l'autre et vice-versa dans un éternel cycle...

Le Yin (Noir) et le Yang (Blanc).

 

Tout dans la nature à son contraire. Il ne faut pas voir ici une notion de dualité mais une complémentarité ! Le jour est complémentaire de la nuit, l'homme de la femme, le chaud du froid, etc... Cette notion de complémentarité est propre à la pensée orientale qui pense plus volontiers le dualisme sous forme de complémentarité. Les points de couleurs opposées, appelés biaoli dans la médecine chinoise, rappellent que ces deux concepts sont liés, se succèdent mutuellement et que l'un existe grâce à l'autre. Il ne s'agit pas de correspondances absolues, puisqu'elles ne sont attribuées qu'à l'intérieur d'une amitié d'opposés. De ce fait, on ne peut pas vraiment dire que quelque chose est Yin, qu'autre chose est Yang. Il serait plus exact de dire que quelque chose est plus Yin par rapport à autre chose qui est plus Yang. Par exemple, le mouvement de montée est Yang par rapport au mouvement de descente qui est Yin. Dans toute chose il y a du Yin et du Yang, car c'est l'interaction de ces deux forces qui créent le mouvement, le Qi, l'énergie. Et comme le disent certains physiciens quantiques : matière et énergie sont en fait une seule et même chose.

Le saviez vous : a l'origine, la vraie couleur du Yang (blanc) est en fait rouge. Le noir représente l'hiver par opposition au rouge (chaleur) représente l'été. Chacun contient une partie de l'autre.

 

LES MERIDIENS

La théorie dit que l'énergie vitale du corps (Qi en chinois mandarin) circule à travers le corps par des canaux spécifiques, appelés méridiens (non visible à l'oeil nu). Les différents méridiens sont interconnectés. Les méridiens partent en général d'une entraille (5 organes et 5 viscères). En acupuncture traditionnelle, on distingue plusieurs types de méridiens, bien que ces explications soient très variables, parfois même contradictoires en fonction du cadre référentiel historique, il est possible d'en recenser les grandes lignes : les méridiens liés à un organe ou une entraille (au nombre de 12) et les méridiens ayant une existence propre, précédant le développement des organes et des entrailles. Sur ces méridiens, on trouve des points stratégique d'acupuncture, placés à des endroits bien précis... La médecine chinoise s'appuye sur les déséquilibres observés sur les méridiens et y répond via un large éventail de méthodes : acupuncture, acupressure, moxibustion, massage, amma, diététique, exercices énergétiques (qi gong, taiji quan, kungfu...), pharmacopée ... qui ont chacun, selon leurs promoteurs, une action précise sur les méridiens.

Cartographie des méridiens

UNITE INTRINSÈQUE DE L'ORGANISME

L'organisme appartient à la nature même, à l'essence d'un être, d'une chose. Dans le corps il y a différents systèmes, l'interaction produit l'activité physiologique dans son ensemble et en assure l'unité fonctionnelle. Cohésion du corps = harmonie.

Les viscères, tissu, os, méridiens, sang, entretiennent des fonctionnements physiologiques.

  • Relation entre eux.
  • Relation entre le haut et le bas.
  • Méridiens haut, bas, droite et gauche.

    Sur le plan pathologique, un système défaillant peut ressortir sur tout le reste de l'organisme.

     UNITE DE L'ÊTRE HUMAIN ET DE LA NATURE

    Cette médecine taoïste traite l'être humain dans sa globalité, sa place dans la nature, dans l'univers... Les différents phénomènes vont influer sur l'organisme : changement de climat, froid, chaud, saison, jour, nuit. La nature n'appartient pas à l'homme, c'est l'homme qui fait parti de la nature !

    LES FACTEURS EMOTIONNELS

    En ayant des émotions trop forte, on peut se retrouver avec des dysfonctionnements de certains organes. La peur et le conflit en soi peut provoquer la maladie. Chaque individu sur terre est particulier, unique c'est pour cela qu'il doit être traité d'une façon unique...

    L'être humain est influencé par plusieurs facteurs :

    - Influencé par la terre= nourriture.
    - Influencé par le ciel= climat.
    - Par ses sentiments.
    - Influencé par la transformation = zone médiane, réchauffeur moyen.

    Si l'un ou l'autre est en déséquilibre cela peut créer une pathologie.

 


Webmaster : Éric Curetti

- Merci pour ce kit graphique